Bleach : top 10 ennemis les plus coriaces que les héros n’ont pas pu vaincre

Advertisement

Bleach est l’un des animes qui nous a donné les ennemis les plus incroyables et les plus coriaces. Les héros ne peuvent pas toujours gagner, et ils ne peuvent pas vaincre ces méchants !

Il y a plus d’un ennemi redoutable dans Bleach qui a poussé les héros à leurs limites. L’un des trois mangas/animes les plus populaires à l’époque de sa sortie (les deux autres étant Naruto et One Piece), nous a donné un certain nombre de batailles vraiment incroyables entre des personnages emblématiques.

Oui, l’histoire est terminée (Ou non, une suite annoncée pour 2021 ) et tous les conflits ont été résolus et tous les ennemis sont pris en charge, mais il y avait quelques personnages qui, au départ, dominaient contre nos héros. Qu’il s’agisse d’une nouvelle menace qui fait des débuts fracassants en tabassant les héros avec facilité ou de la révélation choquante d’une capacité cachée d’un ennemi, voici la liste des ennemis les plus coriaces de Bleach.

10. Byakuya Kuchiki

Byakuya Kuchiki est le 28ème chef du Clan Kuchiki, l’un des quatre grands clans nobles au sein de la Soul Society. Il est également le Capitaine de la Sixième Division du Gotei 13. Son précédent lieutenant était Ginjirō Shirogane et son lieutenant actuel est Renji Abarai.

Byakuya est un shinigami puissant et polyvalent, il se sert très bien du shunpô et il connait d’autres techniques de déplacement de haut niveau. Ses maîtrises du kidô et du déplacement n’ont d’égal que son contrôle du zanpakuto. En effet, il maîtrise très bien son Bankai au point de pouvoir lui donner plusieurs formes et de savoir laquelle sera la plus avantageuse dans ses combats.

Senbonzakura est un katana régulier, il il a une garde simple en croix, avec un cadre ouvert un comme une fenêtre de quatre volets. Il a une garde de bronze avec un emballage de poignée couleur lavande et une gaine blanche. Dans son Shikai, la lame de Senbonzakura se sépare en milles minuscules fragments de lames minces, qui volent loin du poignée, en laissant que le poignée dans la main de Byakuya. Alors que les lames sont censés être trop petit pour être vu normalement, ils reflètent la lumière de manière à ressembler à des pétales de fleurs de cerisier.

Page 1 sur 10

Advertisement
Advertisement